En quoi consiste la violence sexiste ?

« La violence sexiste est la violence que subissent les femmes pour le simple fait d’être des femmes. Elle est fondée sur des relations hiérarchisées, qui placent les hommes au-dessus des femmes ; les femmes ont par conséquent moins de droits et moins d’opportunités. Elle concerne les femmes du monde entier et se produit dans tous les espaces et dans tous les domaines, c’est-à-dire qu’elle est de nature structurelle : famille, école, loisirs, sports, transport public, musique, films, réseaux sociaux, etc.La plupart des agressions sexuelles se produisent néanmoins dans des espaces de confiance, du fait de personnes connues et se manifeste sous plusieurs aspects : insultes, compliments, mépris, jalousie, chantage émotionnel, attouchements, agressions physiques, cyber-harcèlement, viols…

ÇA SUFFIT !

Signes pour détecter la violence sexiste

  • Réfléchis et fais ta propre autocritique : Une fille s’est-elle déjà sentie mal à l’aide à cause de ton comportement ou de celui d’un garçon de ton entourage ?
  • Tu as déjà humilié, méprisé ou contrôlé ta compagne, une fille avec qui tu sortais, une ancienne compagne ou une fille de ton entourage (son temps, son portable et les réseaux sociaux, ses vêtements, ses amitiés…) ?
  • Dans une ambiance de fête, as-tu/avez-vous déjà touché les fesses d’une fille, envahi l’espace d’une fille ou d’un groupe de filles ou as-tu/avez-vous essayé de traiter une fille d’hystérique parce qu’elle mettait des limites ? Être lourd ne signifie pas draguer, mais harceler.
  • Si une fille te dis qu’elle ne veut pas de relation sexuelle ou qu’elle ne veut pas une pratique concrète (avoir des relations sans préservatif, sexe en groupe, faire ou diffuser des vidéos, que tu éjacules à l’intérieur…) ARRÊTE ! N’utilise pas d’alcool ni de drogues pour atteindre ton but.
  • Pense qu’à cause de ta présence la nuit certaines filles peuvent avoir peur ou se sentir en danger. Évite ces situations.

AGIS !

Conseils pour combattre la violence sexiste

  • Si te sens identifié avec l’une des situations décrites ci-dessus, si à cause de ton comportement une fille s’est sentie mal à l’aide… arrête de te comporter ainsi. ARRÊTE ! 
  • Ne fais pas de commentaires, de compliments, de blagues machistes ; et si certains de tes amis en font, arrête-les ! 
  • Ne diffuse pas et ne commente pas dans ton groupe d’amis de photos, de vidéos ou d’autres matériaux numériques intimes et machistes. 
  • Si tu vois des agressions ou des comportements machistes dans ton groupe d’amis ou dans ton environnement, réagis ! Ne sois pas complice ! 
  • L’alcool et d’autres drogues ne justifient rien. Ne les utilise jamais pour faire pression sur quelqu’un ou pour tromper quelqu’un. 
  • Ne met pas en doute, n’infantilise pas et ne culpabilise pas les filles de ton entourage, accorde de la légitimité à leurs paroles et à leurs récits. 
  • Pose-toi des questions sur ta masculinité. Assiste à des ateliers sur la masculinité, réfléchis avec des amis sur vos comportements, encourage-les à draguer de manière saine.

Si tu as été témoin d’une agression sexiste

  • Va voir la femme, présente-toi et demande-lui si elle a besoin d’aide. Ce sera elle qui décidera si elle a besoin d’aide ou pas.
  • Écoute avec beaucoup d’empathie ce que voudra te raconter la femme agressée (ses explications, ses besoins…). Ne mets pas en doute ce qu’elle te raconte, ne juge pas et ne la culpabilise pas. Respecte ses souhaits et fais-lui savoir qu’elle n’est pas seule.
  • Aide. Si elle demande de l’aide, dirigez-vous vers un endroit au calme. Ne la laisse jamais seule. Donne-lui des informations ou accompagne-la pour chercher cette aide.
  • Si tu vois que l’un de vos amis est en train d’embêter une fille, demande à tes autres amis de collaborer et faites en sorte qu’il arrête de se comporter ainsi. Ne justifie pas les agressions ! 
  • Donne-lui les numéros de téléphone des services d’assistance Informe la fille qu’elle peut demander de l’aide, qu’elle veuille porter plainte ou pas (les femmes en situation irrégulière ont les mêmes droits que les autres). Si elle le souhaite, tu peux appeler toi-même.

EN CAS D’AGRESSION SEXUELLE GRAVE

  • Il est très important que la victime ne lave ni ses vêtements ni son corps (bouche, organes génitaux, autres parties du corps…) tant qu’elle n’aura pas été vue dans un centre de soins ; c’est la manière d’éviter d’effacer les preuves. En cas d’agression sexuelle orale, ne pas boire ni manger.
  • Qu’elle essaie de mémoriser des informations sur l’agresseur (comment est-il habillé, par où il est parti…)

NUMÉROS DE TÉLÉPHONE UTILES

SI VOUS ÊTES EN DANGER

SOS DEIAK 112 (24h/ 24)

SI VOUS AVEZ BESOIN D’INFORMATION / QU’ON VOUS ÉCOUTE

SATEVI : 900 840 111 (24 h/24)
Action sociale : 943 481 400
Casa de las Mujeres de Saint Sébastien : 943 483 470